Accueil Condition féminine > Dossiers > Violence > Stratégie

Les violences sexuelles, c'est non. Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021.

Stratégie

Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021

Le 28 octobre 2016, le gouvernement du Québec rendait publique la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021. La Stratégie cible deux problématiques : les agressions sexuelles et l'exploitation sexuelle. Les 55 actions gouvernementales présentées sont nouvelles ou comportent des aspects novateurs. Elles s'ajoutent aux mesures déjà existantes et les complètent.

Ces actions sont le fruit de vastes consultations menées auprès de la société civile et de travaux auxquels ont participé douze ministères et organismes gouvernementaux.

La Stratégie se décline en trois axes interdépendants et complémentaires :

  • Prévenir;
  • Intervenir en matière psychosociale, médicale, judiciaire, policière et correctionnelle;
  • Développer les connaissances et partager l'expertise pour mieux agir.

Les actions présentées dans chacun des axes de la Stratégie visent :

  • à informer et à sensibiliser la population afin de contrer la banalisation des violences sexuelles;
  • à soutenir la mobilisation des milieux de vie dans leurs efforts de prévention et de dépistage;
  • à faciliter le passage des victimes dans le système judiciaire;
  • à renforcer les mesures de lutte contre la criminalité associée à l'exploitation sexuelle;
  • à améliorer les pratiques d'intervention par la formation et l'élaboration d'outils;
  • à soutenir le développement de connaissances et le partage d'information et d'expertise.

Les actions de la Stratégie seront mises en œuvre au bénéfice de l'ensemble de la population du Québec. Elles prennent en considération le fait que les femmes et les enfants demeurent les principales victimes des violences sexuelles et que certains groupes de la population vivent des réalités qui les rendent plus vulnérables à ces violences. On peut penser, par exemple, aux personnes handicapées, aux personnes réfugiées, immigrantes ou issues des minorités ethnoculturelles, aux personnes aînées, aux personnes prostituées, ainsi qu'aux lesbiennes, aux gais et aux personnes bisexuelles et trans (LGBT).

Au cours des cinq prochaines années, le gouvernement du Québec investira 200 millions de dollars pour contrer les violences sexuelles, dont 44 millions de dollars serviront à la mise en œuvre des 55 actions nouvelles ou bonifiées de la Stratégie

Voir aussi

Photos du lancement du 28 octobre 2016

Date de mise à jour : 22 août 2017

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017