Accueil Condition féminine > Dossiers > Partage du pouvoir > Haute fonction publique

Haute fonction publique

En 2016-2017, les femmes :

  • étaient titulaires de 30,7 % des postes de sous-ministres en titre étaient des femmes (8 femmes sur un total de 26);
  • représentaient 37,2 % des sous-ministres associés et des sous-ministres adjoints (38 femmes sur un total de 102);
  • constituaient 40,5 % des présidents d’organismes gouvernementaux (47 femmes sur un total de 116);
  • composaient 42,3 % des vice-présidents d’organismes gouvernementaux (33 femmes sur un total de 78).

Parité dans les conseils d’administration des sociétés d’État

La Loi sur la gouvernance des sociétés d’État (RLRQ, chapitre G-1.02) stipule que les conseils d’administration des 22 sociétés d’État visées doivent, pour l’ensemble des sociétés, être constitués à parts égales de femmes et d’hommes, et ce, depuis le 14 décembre 2011.

Au 31 mars 2017, 51,3 % des membres des conseils d’administration des sociétés d’État visées étaient des femmes.

Saviez-vous que...

La première femme à être nommée juge à la Cour d’appel du Québec est Claire L’Heureux-Dubé, en 1979.

Saviez-vous que...

Onze sociétés d’État ont atteint ou dépassé 50 % de représentation féminine et les onze autres se situent entre 40 % et 50 %.

Saviez-vous que...

Claire L’Heureux-Dubé est devenue, en 1979, la première femme à être nommée juge à la Cour d’appel du Québec?

Date de mise à jour : 19 juin 2017

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017