Accueil Condition féminine > Dossiers > Violence > Violence conjugale > Actions gouvernementales

Actions gouvernementales

Dès le début des années 1970, une réflexion sur la violence conjugale a lieu au Québec, amenant les différentes instances gouvernementales à reconnaître non seulement l’importance et la gravité de cette forme de violence, mais aussi leur responsabilité en ce qui a trait à son élimination. On constate que seule la mobilisation de toute la société québécoise peut permettre de contrer la violence conjugale.

Politique d'intervention

En 1995, le Québec adopte la Politique d’intervention en matière de violence conjugale Prévenir, dépister, contrer la violence conjugale (1,1 Mo) et un premier plan d'action s'y rattachant.

Troisième plan d'action gouvernemental

Le Plan d’action gouvernemental 2012-2017 en matière de violence conjugale (1,2 Mo) a été rendu public le 6 décembre 2012. Il regroupe 135 engagements, dont 87 nouveaux, et 35 spécifiquement prévus pour les communautés autochtones.

Il vise à :

  • assurer la sécurité et la protection des victimes de violence conjugale et des enfants qui y sont exposés;
  • apporter une réponse aux besoins d’aide et d’encadrement des personnes ayant des comportements violents;
  • mieux répondre aux besoins des Premières Nations et des Inuits ainsi que des personnes vivant dans des contextes de vulnérabilité à la violence conjugale, notamment les personnes âgées, handicapées, immigrantes ou issues d’une communauté culturelle, lesbiennes, gaies, bisexuelles, transsexuelles ou transgenres ainsi que les hommes victimes.

Autres publications

Dans le cadre de la mesure 1 de ce plan d’action, le Secrétariat à la condition féminine a réalisé, en collaboration avec la Table de concertation en violence conjugale de Montréal, les brochures VOUS vivez certaines de ces situations? lesquelles s’adressent aux personnes vivant dans des contextes de vulnérabilité à la violence conjugale :

  • femmes âgées
  • femmes en situation de handicap
  • femmes immigrantes à statut précaire
  • femmes immigrantes ou issues d’une communauté ethnoculturelle
  • personnes gaies, lesbiennes, bisexuelles, transgenres ou transsexuelles
  • hommes victimes.


Les brochures sont accessibles dans plusieurs langues, en différentes adaptations pour les femmes en situation de handicap et sous divers supports.

Parallèlement, plusieurs groupes, associations et organismes conjuguent leurs efforts pour contrer la violence conjugale et apporter de l’aide aux victimes et aux conjoints ayant des comportements violents.

Quitter rapidement

Voir aussi

Faits saillants du Plan d'action gouvernemental 2012-2017 en matière de violence conjugale (1 Mo)

Date de mise à jour : 14 novembre 2017

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017