Accueil Condition féminine > ADS > ADS au Québec > Exemples d'application

Exemples d'application

Voici quelques exemples de situations où l’on a tenu compte des réalités différenciées des femmes et des hommes.

Des responsabilités familiales partagées

La conciliation entre la vie professionnelle et la vie familiale est une préoccupation importante tant pour les femmes que pour les hommes. Cependant, jusqu’à tout récemment, les politiques et les programmes adoptés à ce sujet concernaient davantage les femmes. L’introduction du congé de paternité non transférable du Régime québécois d’assurance parentale permet désormais aux hommes 

  • d'assumer plus de responsabilités dans les soins à donner aux enfants durant la première année de leur vie
  • de favoriser à l’intérieur du couple une répartition équitable des responsabilités familiales
  • de favoriser l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes.

Haut de page

Une affaire de cœur

Depuis longtemps, la majorité des recherches sur les maladies cardiovasculaires en matière de prévention, de diagnostic et de traitement étaient réalisées auprès des hommes. Une vision renouvelée des deux sexes a révélé que les symptômes se manifestaient de façons différentes pour les hommes et les femmes. Il a donc été possible d’adapter l’information et la prévention des maladies cardiovasculaires aux besoins des femmes.

Haut de page

« Entre deux arrêts »

La sécurité urbaine est l’un des enjeux municipaux majeurs. Une ADS a permis d’établir que quatre fois plus de femmes que d’hommes avaient peur de sortir seules le soir dans leur quartier. À la suite de ce constat, la société de transport d’une ville a donc mis en place un service « Entre deux arrêts » permettant à celles qui le désirent de descendre en soirée à l’endroit de leur choix sur le parcours pour se rapprocher de leur destination et ainsi accroître leur sécurité.

Haut de page

Une amélioration de taille

Une ADS a fait ressortir que les policières et les policiers étaient touchés différemment par le port du ceinturon, et ce, sur le plan des troubles musculosquelettiques. Les équipements et leur disposition sur le ceinturon ont été modifiés et allégés. Maintenant, tant les policiers que les policières bénéficient de ce changement. Le projet d’intervention a été mené par l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail (APSAM), secteur « affaires municipales », et la Commission de la santé et de la sécurité au travail (CSST) à la demande et grâce à la collaboration et à la participation active du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Haut de page

Langage inclusif

L’utilisation du langage inclusif dans les documents est une manifestation concrète de la prise en compte de la présence des femmes et des hommes. Les ministères et organismes du gouvernement doivent préconiser un langage inclusif dans les messages dédiés aux personnes des deux sexes.

La rédaction épicène permet de désigner à la fois les femmes et les hommes lorsque cela s’y prête. Elle met en évidence, de façon équitable, la présence des femmes et des hommes afin d’en assurer une visibilité discrète mais continue dans les textes.

Par exemple, une personne privilégiant la rédaction épicène utilisera l’expression « personnel professionnel » plutôt que les mots « professionnel » et « professionnelle ».

Formation en ligne sur l'ADS.

Voir aussi

L'analyse différenciée selon les sexes (ADS) dans les pratiques gouvernementales et dans celles des instances locales et régionales

Date de mise à jour : 13 août 2014

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017