Accueil Condition féminine > Dossiers > Femmes immigrées

Femmes immigrées

Selon le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles (2010), 11,4 % des Québécoises sont issues de l’immigration, soit plus d’une Québécoise sur dix.

Plus de la moitié d'entre elles, soit 55,2 %, sont arrivées depuis plus de quinze ans. Les femmes immigrées représentent en outre 51 % de l'ensemble de la population immigrante (MICC, 2010). 

Problématique

En 2006, les femmes immigrées de quinze ans et plus sont plus scolarisées que l’ensemble des femmes de la population du Québec. Il y a ainsi une différence de huit points de pourcentage entre le taux de femmes immigrées titulaires d’un diplôme universitaire (24,4 %) et celui des femmes de la population totale (16,4 %).

Cependant, la même année, les femmes immigrées sont moins occupées (47,8 %) que les femmes de la population totale (55,7 %). Elles sont également moins occupées que les hommes immigrés (62,2 %) et les hommes de la population totale (65,4 %).

Elles disposent en conséquence de plus faibles revenus d’emplois. Un écart de 2 697 $ est constaté entre le revenu moyen d’emploi des femmes du Québec travaillant à temps plein en 2005 (37 602 $) et celui des femmes immigrées (34 905 $) (MICC, 2010).

Ce revenu moyen d’emploi des femmes immigrées est également inférieur de 12 080 $ à celui des hommes immigrés (46 985 $) (MICC, 2010).

Les femmes immigrées font donc partie des groupes spécifiques de femmes à risque de vivre dans une situation de précarité économique ou de pauvreté. Elles font également parfois face à des difficultés d’apprentissage de la langue française, à l’isolement, etc.

Haut de page

Actions gouvernementales

Diversité culturelle et religieuse

Afin de promouvoir des modèles et des comportements égalitaires, le gouvernement a mis en place des mesures pour soutenir l’égalité entre les femmes et les hommes dans un contexte de diversité croissante sur les plans culturel et religieux :

  • Le gouvernement diffuse de l'information sur l'égalité entre les femmes et les hommes auprès des personnes immigrantes, notamment par le guide d'information À parts égales, à part entière – L'égalité entre les femmes et les hommes au Québec. En 2012, le Secrétariat à la condition féminine a produit, sur la base de ce guide, une formation à l'intention des personnes qui interviennent auprès des personnes immigrées au sujet des valeurs égalitaires.
  • Depuis janvier 2009, Québec exige que les immigrants s'engagent par écrit à respecter les valeurs québécoises, dont l'égalité entre les femmes et les hommes, qu'ils suivent un cours sur ces valeurs communes et qu'ils apprennent le français. ·
  • Le gouvernement diffuse de l'information sur l'égalité entre les femmes et les hommes aux personnes immigrantes, notamment à travers le guide À parts égales, à part entière – L’Égalité entre les femmes et les hommes au Québec
Intégration et maintien en emploi
Santé
  • Dans le cadre du Plan d'action pour l'égalité 2007-2010 (1,8 Mo), le document Agir au Québec auprès des personnes touchées par les pratiques d'excision et d'infibulation ou à risque de l'être: état de situation, a été produit par le MSSS. Ce document s'adresse aux gestionnaires et au personnel du réseau de la santé. Il présente des approches à privilégier pour offrir des services de santé et services sociaux adaptés aux besoins des familles immigrantes touchées par une problématique existante ou potentielle d'excision ou d'infibulation (mutilation génitale).
  • Le nouveau Plan d’action pour l’égalité (2011-2015) (1,8 Mo) prévoit par ailleurs « d’adapter des services de santé et des services sociaux aux besoins des femmes et des familles touchées par une problématique présente ou potentielle d’excision ou d’infibulation ».
Violence faite aux femmes

Pour pallier la violence faite aux femmes, le gouvernement maintiendra ses engagements :

  • Il poursuivra son Plan d’action gouvernemental 2004-2009 en matière de violence conjugale. Ce plan, prolongé en 2012, prévoit plusieurs mesures s’adressant aux femmes immigrantes et aux femmes des communautés culturelles. Par exemple, des campagnes de sensibilisation et d’éducation sur les problématiques de violence faite aux femmes s’adresseront entre autres aux femmes des communautés culturelles et aux femmes immigrantes
  • Il verra à offrir des services d’aide et de protection aux femmes migrantes victimes de traite.

Haut de page

Documentation

Date de mise à jour : 15 octobre 2013

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017