Accueil Condition féminine > Dossiers > Autochtones

Autochtones

Problématiques

Au Québec, les femmes autochtones se trouvent doublement marginalisées en tant que femmes au sein de leur communauté et en tant qu’autochtones au sein de la société.

Ce contexte les rend particulièrement vulnérables à plusieurs problématiques, ce qui les distingue du reste de la population. Ainsi, les femmes autochtones :

  • sont victimes de violence familiale ou d’agression sexuelle dans une plus grande proportion que les autres Québécoises;
  • sont nombreuses à vivre des problèmes de toxicomanie;
  • ont un taux de grossesses précoces élevé.


Les autochtones se situent également, de façon générale, parmi la population la moins scolarisée et leur participation au marché du travail est aussi plus faible que celle de l’ensemble des Québécoises, surtout chez les femmes autochtones vivant dans les réserves.

 

Actions gouvernementales

Le gouvernement agit pour contrer les problématiques particulières aux femmes autochtones :

  • Un volet du Plan d’action gouvernemental 2012-2017 en matière de violence conjugale(1,15 Mo) ainsi qu'un volet du Plan d'action gouvernemental 2008-2013 en matière d'agression sexuelle(4,6 Mo) s’adressent aux femmes autochtones vivant à l’intérieur et à l’extérieur des réserves.
  • Des ententes régionales en matière d'égalité entre les femmes et les hommes ont été conclues avec les instances régionales Jamésienne, Crie et Inuite.
  • Un soutien financier à l'entrepreneuriat féminin dans la région du Nord-du-Québec a été mis sur pied dans le cadre du Réseau Femmessor, avec trois points de service distincts (Chibougamau [cellule de la Jamésie], Eeyou Istchee [cellule des Cris] et Kativik [cellule des Inuits]). Les organismes Femmessor sont des organismes régionaux visant à soutenir l'entrepreneuriat féminin; ils contribuent au développement économique des communautés.
  • La reconduction pour cinq ans, de 2012 à 2017, du Fonds d'initiatives autochtones (FIA II) dont le financement a été augmenté à 135 M$. Dans le cadre de ce programme, un montant de 1 million de dollars est réservé pour les organismes et organisations de femmes autochtones. De plus, des modalités spécifiques prévues dans le cadre du volet développement économique permettent de favoriser l’entrepreneuriat des femmes autochtones.

 

Documentation

Date de mise à jour : 14 février 2014

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017