L'égalité à l'oeuvre.

Dérive
de Annie Baillargeon

Travaillant depuis plus de 8 ans dans le domaine des arts visuels, l'image de la femme représentée dans notre société actuelle a été plus d'une fois une problématique qui a été abordée dans ma démarche artistique. Autant dans mon collectif actuel, qui avec leurs performances mettent en scène un regard critique sur les problématiques entourant l'image stéréotypée de la femme, que dans mon travail en photographie basé sur une représentation exaltée et transgressive du corps féminin.

Abordant de manière récurrente le corps dans ma pratique, la question de l'identité et de la définition de soi est souvent l'enjeu de mes montages photographiques. L'oeuvre proposée, Dérive, aborde la thématique de l'égalité dans une avenue se rattachant aux effets psychologiques de la cause. Cette oeuvre parle particulièrement de la perte de repères lorsque nous sommes aliénés par l'idéal proposé de ce qui nous entoure et lorsque nous n'avons pas une base solide pour définir notre propre personne.

Dans cette pièce, les deux pôles négatif et positif sont évoqués dans un environnement imaginaire et hybride sans référents spatiaux. Cette œuvre évoque avec métaphore la dérive psychologique d'une personne sans repères qui tente malgré elle de prendre ancrage dans cette réalité mouvementée et chaotique. Au loin, un barrage refuge y est installé, accueillant avec délicatesse cette dérive existentielle. Sur cette île d'accueil, on peut y apercevoir un homme avec qui cette femme tente de rebâtir un monde en reconstruction. Un idéal vers l'égalité.

Retour à la galerie

Date de mise à jour : 11 juillet 2013

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017