L'égalité à l'oeuvre.

Une foule d'autres
de Catherine Tremblay

Quand le paraître laisse place à l'être et que tous ensemble nous ne formons qu'un.

L'œuvre Une foule d'autres est la superposition de 50 portraits imprimés en transparence sur acétate et superposés sur un paysage photographique. À mi-chemin entre la peinture et la photographie, l'image finale présente une accumulation d'êtres fluides dans un paysage figuratif à l'image de notre existence fragile. Les différents portraits sont ceux de gens de différents horizons, des hommes et des femmes, d'âge, de nationalité, de croyance et de sphère culturelle différents, combinés en une même et unique masse. L'individu se confond avec les autres dans un effet de miroitement obtenu grâce aux acétates.

À l'image de ce que les médias nous dictent comme cliché : suis le moule, conforme- toi, fais ceci, fais cela, consomme ça…, mais en poussant davantage l'idée que tous ensemble, avec nos différences, nous formons un tout, riche en expériences et savoirs divers.

Une foule d'autres propose l'idée de la cohabitation d'une foule d'individus, avec une foule d'autres possibilités qui forment la richesse de notre être et de notre société, prônant ainsi l'ouverture d'esprit et le respect de l'autre. Cette œuvre, par l'évocation de son titre, est un pied de nez aux préjugés transmis par les médias, de la même façon que sa réalisation impose une égalité entre les différents individus, neutralisant par le fait même le sexisme.

Faire confiance à notre jugement, nous accepter tels que nous sommes et accepter notre prochain enrichit notre société à de multiples égards.

Cette image pose un regard solennel, individuel, sur une collectivité nivelée par l'accumulation de personnages et par le paysage commun. Sujets sans figures personnelles (ils sont obtenus par la superposition des divers visages), personnages sans identités propres, ils deviennent porteurs de possible, tels des êtres génériques illustrés par les multiples visages des autres.

Retour à la galerie

 

Date de mise à jour : 11 juillet 2013

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017