Accueil Condition féminine > Politique pour l'égalité > Politique > Orientations

Orientations

Afin d’en arriver à la formulation de mesures précises, la politique pour l’égalité entre les femmes et les hommes, intitulée Pour que l'égalité de droit devienne une égalité de fait, propose sept grandes orientations suivantes:

1. Pour la promotion de modèles et de comportements égalitaires

Les actions inscrites sous cette première orientation s’attardent aux stéréotypes sexuels et sexistes qui ont toujours cours. Il est nécessaire de promouvoir des modèles et des comportements égalitaires, puisque ces stéréotypes freinent l’atteinte de l’égalité de fait.

2. Vers l’égalité économique entre les femmes et les hommes

La deuxième orientation est axée sur l’emploi et sur certaines conditions de travail inégalitaires. On y traite des écarts économiques entre les femmes et les hommes, de la diversification des choix de formation des filles et des garçons, de l’entrepreneuriat féminin et de la sécurité économique des femmes tout au long du parcours de vie.

3. Vers une meilleure conciliation des responsabilités familiales et professionnelles

Par cette troisième orientation, le gouvernement souhaite agir pour favoriser une répartition équitable des responsabilités familiales au sein des couples québécois. Il encouragera également les milieux de travail et les milieux locaux à instaurer des mesures de conciliation travail-famille.

4. Pour des approches en santé adaptées aux spécificités des femmes

Cette quatrième orientation concerne les approches en santé ainsi que la santé et la sécurité au travail, lesquelles doivent tenir compte des spécificités des femmes.

5. Pour le respect de l’intégrité des femmes et leur sécurité dans tous les milieux de vie

La cinquième orientation porte sur le respect de l’intégrité des femmes sur leur sécurité dans tous les milieux de vie, autant de dimensions fondamentales de la vie en société qu’il importe d’influencer dans la perspective de l’égalité entre les femmes et les hommes. Cette orientation traite, notamment, de la nécessité de contrer la violence faite aux femmes.

6. Vers une plus grande participation des femmes aux instances décisionnelles

La sixième orientation porte sur le partage du pouvoir. La participation des femmes et des hommes aux diverses instances ainsi que la présence des unes et des autres dans les lieux de débat et de décision sont essentielles à la détermination des conditions de vie de nos collectivités.

7. Pour l'égalité entre les femmes et les hommes dans toutes les régions, en tenant compte de leurs spécificités

Le Plan d’action gouvernemental pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2011-2015 prévoit une septième orientation, afin de reconnaître l’importance de la mise en œuvre de la politique gouvernementale pour l’égalité et de ses objectifs en région.

Cette orientation couvre l’action régionale en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, qui se concrétise notamment par de nombreux partenariats. Un des objectifs poursuivis est la prise en compte des besoins des femmes et la mise en œuvre de projets concertés portant sur l’égalité à l’échelle locale et régionale.

Date de mise à jour : 13 août 2014

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017