Accueil Condition féminine > Communiqués

Le Gouvernement du Québec souligne la Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes


Québec, le 6 décembre 2017 - En cette Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes, le Gouvernement du Québec tient à sensibiliser une nouvelle fois le public face au problème que constitue, encore aujourd'hui, la violence faite aux femmes. Au Québec, cette journée marque la fin des 12 journées d'action contre la violence faite aux femmes, qui se déroulent chaque année du 25 novembre au 6 décembre. Elles sont soulignées par le Gouvernement du Québec depuis 2004.

La Journée nationale de commémoration et d'action contre la violence faite aux femmes a été instituée par le Parlement du Canada en 1991 à la suite du drame survenu à l'école Polytechnique de Montréal, où 14 jeunes femmes ont été assassinées le 6 décembre 1989. Chaque année, ce triste anniversaire est l'occasion de réitérer le caractère inacceptable de la violence faite aux femmes et de réfléchir aux meilleurs moyens à mettre en œuvre pour prévenir cette violence sous toutes ses formes, soutenir les victimes et aider les personnes ayant des comportements violents.

Citation :

«En mémoire des victimes de la tragédie de l'école Polytechnique survenue il y a maintenant 28 ans, je tiens à réitérer l'engagement du Gouvernement du Québec dans la prévention et la lutte contre la violence faite aux femmes. Nous savons que malgré tout le chemin parcouru ces dernières années, beaucoup de travail reste encore à accomplir pour l'éliminer. Continuons de faire de notre société un endroit qui condamne et dénonce toute forme de violence et de discrimination. Continuons de travailler ensemble pour bâtir un nouveau Québec plus égalitaire, juste et équitable.»

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

«Les années passent et c'est toujours avec émotion que nous rendons hommage aux victimes de la tragédie que s'est produite à l'École polytechnique de Montréal le 6 décembre 1989. Ce triste événement est l'occasion de rappeler notre détermination dans la lutte contre la violence faite aux femmes et notre engagement dans ce combat pour un monde plus juste et plus égalitaire.»

Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

«Le 6 décembre 1989, le Québec en entier s'est senti atteint en plein cœur alors que 14 jeunes femmes, toutes étudiantes à l'École polytechnique de Montréal, ont été froidement assassinées, sur le seul motif qu'elles étaient justement des femmes. Le 6 décembre sera toujours l'occasion de rendre hommage aux filles et aux femmes victimes de violence et de réitérer avec force notre engagement envers l'élimination de la violence à l'égard des femmes.»

Hélène David, ministre de l'Enseignement supérieur et ministre de la Condition féminine


<< Retour

Date de mise à jour : 30 avril 2013

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017