Accueil Condition féminine > Communiqués

Concours L'égalité à l'œuvre - Le public a choisi Tu es parfait-e


Concours L'égalité à l'œuvre - Le public a choisi Tu es parfait-e

Québec, le 31 mai 2013 - Au nom de la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Agnès Maltais, le ministre de la Culture et des Communications, M. Maka Kotto, a dévoilé le titre du court métrage choisi par le public dans le cadre du concours L'égalité à l'œuvre. Il s'agit de Tu es parfait-e, un documentaire d'Emanuel St-Pierre, Cindy Turmel et Alexandre Gauthier.

Ce documentaire est en lien direct avec le thème de la 2e édition du concours, soit « L'image corporelle véhiculée par les médias : quels effets sur les jeunes? ». Il montre comment réagissent les jeunes et leurs parents lorsqu'on leur soumet des images de corps idéaux, telles que véhiculées par les médias. La vidéo transmet finalement un message positif, qui valorise l'unicité de chacun.

C'est lors d'un visionnement public des trois œuvres finalistes que le ministre, accompagné de la présidente du jury, Mme Sophie Stanké, a félicité l'équipe de création gagnante ainsi que les deux autres équipes : Martine Asselin et Lawrence Côté-Collins, pour Océane, et Étienne Langlois et Pauline Cordier, pour À travers les lunettes.

« Les artistes ont toujours eu un rôle de premier plan dans la transmission des valeurs d'une société. Ces trois excellents courts métrages, réalisés dans le cadre du concours L'égalité à l'œuvre, susciteront certainement des réflexions chez les jeunes et chez leurs parents sur l'importance de combattre la tyrannie de modèles de références et d'identification idéalisés à travers les médias », a affirmé M. Kotto.

« La tendance à adopter une norme de beauté, féminine ou masculine, a des conséquences dévastatrices sur plusieurs adolescentes et adolescents. En contrepoids, des œuvres artistiques comme celles réalisées pour le concours L'égalité à l'œuvre véhiculent un message d'ouverture à la diversité des corps », a soutenu Mme Stanké, comédienne, journaliste et animatrice.

Le court métrage gagnant a mérité un montant de 10 000 $ à son équipe de création, tandis que les deux équipes finalistes ont reçu 5 000 $ chacune.

Les trois courts métrages peuvent toujours être visionnés sur le site du Secrétariat à la condition féminine.

Rappelons que le concours L'égalité à l'œuvre s'inscrit dans la mise en œuvre du Plan d'action gouvernemental pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2011-2015 et a pour objectif, par des œuvres d'artistes professionnels, de promouvoir des modèles et des comportements égalitaires.

- 30 -


<< Retour

Date de mise à jour : 30 avril 2013

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017