Accueil Condition féminine > Communiqués

Bilan québécois de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies - La ministre Lise Thériault fière de présenter les avancées du Québec en matière d'égalité entre les femmes et les hommes


Québec, le 16 mars 2017 - La vice-première ministre, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, Mme Lise Thériault, dresse un bilan positif de sa mission de trois jours à New York, à l'occasion de la 61session de la Commission de la condition de la femme (CCF) des Nations Unies. Cette année, le thème prioritaire était l'autonomisation économique des femmes dans un monde du travail en pleine évolution.

Au cours de la CCF, la ministre a prononcé une allocution à l'une des tables rondes ministérielles, dont le sujet portait sur les écarts de rémunération entre les sexes dans les secteurs public et privé, plus particulièrement sur les façons de parvenir à l'égalité de salaire pour un travail de valeur égale. La ministre a partagé les accomplissements du Québec en cette matière, soulignant l'adoption de la Loi sur l'équité salariale, en vigueur depuis plus de vingt ans, et la création d'une commission chargée d'en assurer l'application.

Citation :

« Notre participation à la CCF a contribué à faire connaître les réalisations et l'expertise du Québec en matière d'égalité entre les femmes et les hommes. J'y ai d'ailleurs rappelé que l'équité salariale est un droit pour toutes les travailleuses québécoises. Cette mission a également été pour moi l'occasion de renforcer les liens de coopération avec mes homologues des scènes fédérale et internationale et d'échanger avec elles sur les bonnes pratiques qui pourraient nous inspirer. À titre de ministre responsable de la Condition féminine, j'ai réitéré la volonté du gouvernement du Québec de continuer à travailler de concert avec ses partenaires nationaux et internationaux pour faire progresser davantage la cause de l'égalité entre les femmes et les hommes. »

Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants :

  • La ministre Lise Thériault s'est entretenue avec la ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes en France, Mme Laurence Rossignol, notamment sur les travaux en cours au Québec pour l'élaboration de la Stratégie gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes.
  • Un entretien avec la Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Michaëlle Jean, lui a permis d'aborder le rôle essentiel de l'entrepreneuriat féminin pour le développement économique du Québec et de l'espace francophone. La ministre a réaffirmé la disponibilité de l'expertise québécoise pour le renforcement des actions de la Francophonie en matière d'égalité femme-homme, en vue notamment de l'élaboration d'une Stratégie francophone pour l'égalité femme-homme et de la 2e Conférence des femmes de la Francophonie, devant se tenir à Bucarest (Roumanie) en novembre 2017. À cet effet, elle a aussi eu une discussion avec Mme Lea Olguta Vasilescu, responsable de l'organisation de cette conférence.
  • La ministre a assisté à la conférence organisée par la France, l'Organisation internationale de la Francophonie et Care-International sur l'autonomisation économique des femmes et l'inclusion financière, ainsi qu'à la conférence sur le harcèlement et le sexisme envers les politiciennes, au cours de laquelle elle est intervenue.
  • Lors d'un petit-déjeuner en compagnie de Québécoises faisant carrière à New York, Mme Thériault s'est exprimée sur le leadership et la réussite en affaires. Elle a aussi abordé le sujet de l'entrepreneuriat féminin avec Mmes Nancy Ploeger, directrice générale d'International Women's Entrepreneurial Challenge, et Marsha Firestone, présidente et fondatrice de Women Presidents' Organization et de Women Presidents' Educational Organization.
  • La ministre Thériault a aussi présenté les actions prises par le Québec pour augmenter la représentation des femmes dans les lieux d'influence et de pouvoir à Mme Deborah Gillis, présidente de Catalyst, un organisme voué à l'accélération du progrès des femmes au moyen de milieux de travail inclusifs.
  • Mme Thériault s'est entretenue avec la directrice des partenariats stratégiques à ONU Femmes, Mme Joelle Tanguy, avec qui elle a discuté des nouvelles orientations en matière de développement des partenariats stratégiques et plus particulièrement avec le secteur privé. Elles ont également parlé de la campagne HeforShe.
  • La ministre a eu l'occasion d'échanger avec les membres de la délégation canadienne, notamment la ministre de la Condition féminine du Canada, Mme Maryam Monsef, et la ministre du Développement international et de la Francophonie du Canada, Mme Marie-Claude Bibeau. Elle a aussi eu un entretien avec la ministre de la Condition féminine de l'Alberta, Mme Stephanie McLean.
  • Mme Thériault a rencontré l'ambassadeur du Canada auprès des Nations Unies, M. Marc-André Blanchard, et s'est entretenue avec Mmes Françoise Bertieaux et Eyoum Minono Epoube de l'Assemblée des parlementaires de la Francophonie.
  • Finalement, le délégué général du Québec à New York, M. Jean-Claude Lauzon, l'a reçue et accompagnée à quelques occasions, notamment au spectacle Come From Away, présenté sur Broadway et auquel assistait le premier ministre du Canada, M. Justin Trudeau.
  • Mme Thériault a aussi profité de son séjour pour visiter le mémorial 9/11.

<< Retour

Date de mise à jour : 30 avril 2013

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017