Accueil Condition féminine > Communiqués

Plan économique du Québec - mars 2017 - Des mesures pour bâtir un Québec plus prospère, entreprenant et égalitaire


Québec, le 6 avril 2017 - La vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, accueille avec enthousiasme le budget 2017-2018, lequel a été déposé par le ministre des Finances, M. Carlos Leitão, le 28 mars dernier.

D'ici 2022, ce plan économique prévoit notamment des investissements de plus de 520 millions de dollars en faveur du développement économique des régions et de plus de 440 millions de dollars pour soutenir l'entrepreneuriat et assurer le financement des entreprises en croissance.

Des mesures fiscales ont également été annoncées afin d'encourager les entreprises québécoises à investir davantage pour se moderniser, augmenter leur productivité et accroître leur présence sur les marchés internationaux. Ainsi, la prolongation jusqu'en 2020 du congé fiscal pour les grands projets d'investissement favorisera la réalisation de nouveaux projets, ce qui représente notamment la création de plus de 12 000 emplois directs et indirects au Québec. De plus, la réduction du fardeau fiscal des entreprises équivaudra à près de 3 milliards de dollars d'ici 2021-2022, dont près de 1,7 milliard de dollars spécifiquement pour les PME.

Enfin, dans la poursuite de ses efforts pour atteindre l'égalité de fait au Québec, le gouvernement allouera des crédits portant à 30,1 millions de dollars sur cinq ans les investissements destinés à la Stratégie gouvernementale pour l'égalité entre les femmes et les hommes 2016-2021, laquelle est en cours d'élaboration. Ce montant s'ajoute aux investissements de 44 millions de dollars, dont 26 millions de dollars en nouveaux crédits, destinés aux nouvelles actions de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles.

Citation :

« Grâce aux efforts déployés par notre gouvernement au cours des dernières années pour maintenir des finances publiques saines et équilibrées, les entreprises et les organismes québécois ont à nouveau confiance en l'économie du Québec. C'est donc avec fierté que nous leur présentons, de même qu'à l'ensemble des Québécois, un budget mettant en place des moyens additionnels pour encourager davantage l'entrepreneuriat, notamment l'entrepreneuriat féminin, et stimuler le développement économique dans toutes les régions. »

Lise Thériault, vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière

Faits saillants :

  • Pour favoriser le développement économique régional, le gouvernement créera le Fonds d'appui au rayonnement des régions, doté d'une enveloppe de 310 millions de dollars sur cinq ans.
  • Le gouvernement procédera à des investissements de 3,5 millions de dollars destinés à la création de nouveaux fonds locaux de solidarité (FLS). Cette somme s'ajoute aux montants accordés par ses partenaires, la FQM et la FTQ, pour un total de 31,5 millions de dollars.
  • Le gouvernement injectera 70 millions de dollars sur cinq ans pour assurer la mise en œuvre d'un plan d'action en entrepreneuriat. À cette somme s'ajouteront un investissement de 8 millions de dollars en 2016-2017 pour soutenir l'entrepreneuriat au Québec ainsi qu'une enveloppe de 10 millions de dollars sur cinq ans pour mettre en place un programme d'expérimentation de l'entrepreneuriat en milieu scolaire.
  • Des investissements additionnels de 26 millions de dollars ont été annoncés pour appuyer des fonds d'investissement, tels que le Fonds InnovExport, contribuant au démarrage d'entreprises québécoises et à la croissance des PME.
  • L'instauration d'une déduction additionnelle de 35 % pour amortissement, qui représente un allègement fiscal de 165 millions de dollars sur cinq ans, encouragera le virage numérique des entreprises.
  • Une somme de 50 millions de dollars permettra de soutenir des interventions favorisant la reprise collective d'entreprises.
  • Afin d'encourager la création d'entreprises d'économie sociale et collectives, le Plan économique du Québec prévoit une aide additionnelle de 3,3 millions de dollars, répartie sur trois ans, pour les pôles d'économie sociale.
  • Le gouvernement mettra aussi en place des mesures pour favoriser le transfert d'entreprises et encourager les dirigeants d'entreprise à s'installer au Québec, ce qui comprend un allègement fiscal de 277 millions de dollars sur six ans pour le transfert d'entreprises familiales dans tous les secteurs d'activité.
  • Enfin, 2,4 millions de dollars permettront de favoriser une meilleure intégration des femmes, notamment les femmes immigrantes, sur le marché du travail dans des secteurs d'avenir et de favoriser la mixité en emploi. Ces mesures répondent aux enjeux soulevés lors du Rendez-vous national sur la main-d'œuvre.

<< Retour

Date de mise à jour : 30 avril 2013

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017