Accueil Condition féminine > Dossiers > Aînées

Aînées

État de situation

Au Québec, en juillet 2012, il y avait 1 301 386 personnes âgées de 65 ans et plus. Ces personnes aînées représentent 16,2 % [1] de la population totale.

  • parmi les aînés de 65 ans et plus, 55,8 % sont des femmes contre 44,2 % d’hommes;
  • parmi les aînés de 90 ans et plus, 73,6 % sont des femmes contre 26,4 % d’hommes [2].


Les femmes aînées sont vulnérables à plusieurs égards :

  • elles ont un revenu de retraite plus faible que celui des hommes. Cela s'explique par plusieurs facteurs, notamment le statut de mère au foyer de certaines d’entre elles.
  • en 2010, le revenu disponible des femmes de 65 ans et plus était de 20 900 $ contrairement à 29 700 $ [3] chez les hommes de la même tranche d’âge. Les femmes aînées avaient donc 70,4 % du revenu disponible des hommes aînés.
  • elles sont nombreuses à vivre seules en raison de leur espérance de vie plus longue (83,7 ans en contre 79,7 ans pour les hommes en 2011) [4] et du fait qu'elles sont souvent mariées à des hommes plus âgés qu’elles. 
     

[1]   Statistique Canada. Cansim (base de données), Tableau 051-0001 – Estimations de la population, selon le groupe d'âge et le sexe au 1er juillet, compilation du Secrétariat à la condition féminine, page consultée le 13 mars 2013.

[2]   Ibid.

[3]   Institut de la Statistique du Québec, page consultée le 13 mars 2013.

[4]   Institut de la statistique du Québec, page consultée le 13 mars 2013.

 

Actions gouvernementales

  • Le 8 février 2013, la première ministre et la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale lançaient la stratégie de mobilisation « Tous pour l’emploi : une impulsion nouvelle avec les partenaires ». Elle inclut des mesures permettant aux personnes expérimentées d’intégrer le marché du travail et de s’y maintenir.
  • Le 3 mai 2012, le gouvernement du Québec, conformément à son engagement dans le Plan d’action pour l’égalité 2011-2015, procédait au lancement de la politique gouvernementale Vieillir et vivre ensemble – Chez soi, dans sa communauté, au Québec (4,4 Mo) et de son Plan d’action 2012-2017, doté d’un financement de 2,7 G$. Il contient un ensemble de mesures visant à améliorer les conditions de vie des femmes et hommes aînés (maintien à domicile, amélioration du cadre de vie, soins adaptés, soutien aux travailleurs expérimentés, etc.) et des proches aidants.
  • Le budget 2011-2012 a permis de mettre en place plusieurs mesures en faveur des personnes aînées : le dédoublement de la déduction maximale accordée aux personnes aînées à faible revenu admis dans un CHSLD, le dédoublement d’ici cinq ans du financement du programme « Municipalité amie des aînés », la bonification des financements accordés aux organismes favorisant le vieillissement actif, etc.
  • Le 14 juin 2010, le Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les aînées 2010-2015 a été lancé. Ce sont 20 M$ qui seront investis afin de mettre en œuvre des mesures pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées.
  • Le Plan d’action gouvernemental pour la solidarité et l’inclusion sociale 2010-2015, Le Québec mobilisé contre la pauvreté, a été rendu public en mai 2010. Il consolide les programmes actuels pour les personnes et les familles démunies, notamment les personnes aînées, et prévoit des investissements de l’ordre de 7,1 G$ sur cinq ans, dont 1,6 G$ en nouveaux investissements.
  • Depuis 2005, la gratuité complète des médicaments a été mise de l'avant pour les personnes de 65 ans et plus qui reçoivent la prestation maximale du supplément de revenu garanti.

Date de mise à jour : 24 novembre 2016

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017