Accueil Condition féminine > Dossiers > Sans Stéréotypes > Comment agir? > Moi, comme agente ou agent de changement

Sans stéréotypes

Moi, comme agente ou agent de changement

Toutes les personnes participant à l'éducation des enfants, de la petite enfance à l'âge adulte, peuvent jouer un rôle significatif en matière d'éducation égalitaire. Nous avons tous le pouvoir de transmettre aux enfants des valeurs d'égalité entre les sexes, que ce soit à travers nos gestes quotidiens ou simplement par notre façon d'interagir avec les filles et les garçons.

Cette partie du site vous propose des conseils pratiques à intégrer dans vos gestes quotidiens.

Pour obtenir des outils plus concrets, comme des activités pédagogiques à réaliser en classe, nous vous invitons à consulter la section Boîte à outils.

À la petite enfance : 0-5 ans
  • Diversifiez les activités que vous proposez aux enfants;
  • Encouragez les enfants à choisir des activités ou des jouets non associés typiquement à leur sexe;
  • Encouragez les enfants à choisir des jouets qu'elles et ils ont tendance à ignorer;
  • Ayez conscience qu'offrir une éducation sans stéréotypes ne signifie pas retirer tous les jouets considérés comme stéréotypés (par exemple, une poupée, une cuisinette, un camion de pompier, etc.). Au contraire, encouragez les enfants à faire leurs propres choix sans égard aux stéréotypes sexuels;
  • Amenez les enfants à faire preuve d'ouverture d'esprit par rapport aux choix des autres enfants. Démontrez que le sexe d'une personne ne la limite pas dans les choix de jouets ou d'activités;
  • Évitez de mettre les enfants en doute lorsqu'elles et ils ne se conforment pas aux stéréotypes (par exemple, un garçon s'amuse à promener une poussette; une fille porte un casque de pompier) et corrigez les enfants qui font des commentaires sur ces comportements ou s'en moquent;
  • Offrez aux enfants des modèles variés de travailleuses et de travailleurs (par exemple, une camionneuse, un infirmier). Amenez-les à se projeter dans un travail en fonction de leurs propres intérêts et non selon des stéréotypes sexuels;
  • Soutenez et encouragez les aspirations scolaires, professionnelles et sociales des enfants, dans leurs perceptions comme dans la réalité. Aidez-les à être convaincus que tout leur est permis et possible;
  • Proposez aux garçons des jeux de rôles afin qu'ils améliorent leur langage et leur capacité socioaffective;
  • Proposez aux filles des jeux de construction pour qu'elles aient de l'habileté du côté de la motricité fine et de la relation à l'espace;
  • Gardez certains livres où il y a des stéréotypes sexuels pour en discuter avec les enfants (4-5 ans) et former leur sens critique;
  • Privilégiez des lectures et des activités qui proposent des représentations originales, qui présentent des personnages diversifiés, aux qualités et aux comportements qui s'éloignent des modèles traditionnels;
  • Critiquez ouvertement les images stéréotypées se trouvant dans l'espace public et aidez les enfants à acquérir un esprit critique;
  • Offrez aux enfants des livres et des jouets mixtes;
  • Incitez les filles et les garçons à améliorer leur force et leurs habiletés physiques par des activités comme le soccer, la danse ou les arts martiaux, afin que les enfants maîtrisent leur corps et acquièrent un sentiment de compétence corporelle;
  • Enseignez le respect d'autrui et la non-tolérance envers les moqueries. Apprenez aux enfants comment répondre aux moqueries et parlez des conséquences de l'intimidation;
  • Interrogez-vous sur vos propres réactions vis-à-vis de certains stéréotypes sexuels (par exemple, pourquoi dire aux petites filles qu'elles sont jolies et aux petits garçons qu'ils ont beaucoup d'énergie?);
  • Complimentez les enfants sur ce qu'elles et ils sont et non sur leur apparence (par exemple, plutôt que d'accueillir une petite fille en lui affirmant qu'elle a une belle robe, lui dire qu'elle rayonne la bonne humeur avec son beau sourire);
  • Diversifiez le partage des tâches à la maison ou au service de garde éducatif afin que les enfants aient des responsabilités non stéréotypées;
  • Corrigez l'impression qu'il existe des activités féminines et d'autres masculines;
  • Offrez des choix de tâches et de responsabilités aux enfants et encouragez-les à en changer de temps à autre;
  • Proposez aux garçons des tâches typiquement accolées au sexe opposé, comme faire la vaisselle, balayer, ranger et prendre soin d'un jeune enfant;
  • Proposez aux filles des responsabilités typiquement liées au sexe opposé, comme trouver une solution pour réparer une chaise ou participer à l'entretien extérieur de la maison;
  • Invitez les enfants à vivre des expériences diversifiées. Leur démontrer que filles et garçons peuvent participer à toutes les tâches.
À l'enfance : 6–11 ans
  • Encouragez les enfants à entretenir de multiples intérêts en leur offrant des livres, des jeux et des jouets très variés;
  • Offrez aux filles des jeux vidéo et des jeux de construction afin qu'elles puissent accroître leurs compétences visuospatiales;
  • Aidez les enfants à parfaire leurs compétences en leur proposant des activités habituellement réservées au sexe opposé (par exemple, des jeux de construction aux filles et des activités de création artistique aux garçons);
  • Aidez les enfants à se projeter dans une profession en leur donnant accès à des modèles réels ou fictifs. Donnez des exemples de personnes de leur propre sexe exerçant des professions ou des métiers peu communs pour les aider à envisager d'occuper ces emplois;
  • Vérifiez les perceptions et le sentiment de compétence des enfants envers certaines matières comme le français et les mathématiques, ainsi que la valeur qu'elles et ils leur accordent, afin d'intervenir avec discernement :
    • Les filles vivent plus d'anxiété et ont souvent un sentiment de compétence plus faible que les garçons en mathématiques. Elles ont donc besoin de soutien et d'encouragement,
    • Les garçons donnent souvent moins d'importance à l'apprentissage du français et à la lecture. Ils doivent être encouragés très tôt à découvrir les plaisirs associés à ces matières;
  • Rassurez les enfants dans leurs capacités, tout en reconnaissant leurs préférences, et surtout, insistez sur le fait que tout est possible pour les filles comme pour les garçons;
  • Soutenez et encouragez les aspirations scolaires, professionnelles et sociales des enfants pour qu'elles et ils puissent, dans leurs perceptions comme dans la réalité, être convaincus que tout leur est permis et possible;
  • Examinez les catalogues de jouets, particulièrement avant le temps des fêtes, et avec les enfants, faites l'observation des stéréotypes véhiculés;
  • Identifiez explicitement les stéréotypes sexuels dans les médias pour en discuter avec les enfants;
  • Critiquez ouvertement les images stéréotypées se trouvant dans l'espace public et aidez les enfants à acquérir un esprit critique;
  • Complimentez les enfants sur ce qu'elles et ils sont et non sur leur apparence;
  • Parlez de l'égalité entre les femmes et les hommes aux enfants. Véhiculez des valeurs d'égalité;
  • Interrogez-vous sur vos propres comportements stéréotypés. Ayez conscience que vous êtes des exemples pour les enfants.
  • Réagissez verbalement à des situations d'inégalité et discutez-en avec les enfants pour déconstruire les stéréotypes et faire évoluer leurs perceptions vers des valeurs plus égalitaires;
  • Apprenez aux enfants à faire preuve d'esprit critique lorsqu'elles et ils utilisent des applications Web, sur la tablette et l'ordinateur, ou encore quand elles et ils jouent à des jeux vidéo (on y retrouve beaucoup de stéréotypes sexuels);
À l'enfance : 12-18 ans
  • Aidez les jeunes à parfaire leurs compétences en leur proposant des activités habituellement réservées au sexe opposé (par exemple, de la robotique aux filles et de la création artistique aux garçons);
  • Encouragez les jeunes à explorer différentes avenues en matière de choix scolaire et professionnel selon leurs propres intérêts et compétences;
  • Valorisez chez les jeunes l'exploration d'emplois non traditionnels pour les femmes et les hommes;
  • Ne limitez pas l'exploration des métiers et des professions uniquement à ce que les jeunes connaissent. Il importe d'élargir leur champs de recherche;
  • Proposez aux jeunes des expériences concrètes comme du bénévolat ou un stage d'observation dans un corps de métier;
  • Encouragez, soutenez et encadrez les jeunes afin qu'elles et ils aient confiance et aient l'assurance de répondre aux exigences scolaires et professionnelles de la profession ou du métier choisi;
  • Permettez aux jeunes, par l'accès à diverses ressources (site Web, lecture, conseiller d'orientation à l'école, etc.), de prendre des décisions véritablement éclairées par rapport au choix de carrière;
  • Critiquez ouvertement les images stéréotypées se trouvant dans l'espace public et aidez les enfants à acquérir un esprit critique;
  • Aidez les jeunes à poser un regard critique sur les standards de beauté (modèle de beauté unique, utilisation de Photoshop, peu de diversité corps-ethnie- âge);
  • Complimentez les jeunes sur ce qu'elles et ils sont et non sur leur apparence;
  • Encouragez les jeunes à faire preuve d'esprit critique lorsqu'elles et ils utilisent des applications Web, sur la tablette et l'ordinateur, ou encore quand elles et ils jouent à des jeux vidéo (on y retrouve beaucoup de stéréotypes sexuels et sexistes);
  • Mettez en valeur les initiatives médiatiques qui valorisent la diversité et l'égalité entre les femmes et les hommes. Ainsi, parlez avec les jeunes de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée (CHIC) (voir section L'image corporelle) ou montrez des annonces publicitaires respectueuses de la diversité des modèles corporels (comme certaines de la marque de savon Dove);
  • Faites preuve d'ouverture d'esprit en matière de diversité. Si certains jeunes ont des propos ou des comportements discriminatoires envers les personnes homosexuelles ou transgenres (il s'agit alors d'homophobie ou de transphobie), invitez-les à réfléchir à cette conduite. Une bonne façon d'intervenir est de comparer l'homophobie ou la transphobie au racisme. La discrimination restera toujours la même chose, peu importe le groupe de personnes auquel elle s'attaque;
  • Favorisez la diversité dans l'expression du genre en encourageant les jeunes à choisir des activités non typiquement liées à leur sexe. Par exemple, comme enseignants, vous pouvez organiser des activités scientifiques s'adressant directement aux filles. En tant que parents, vous pouvez encourager votre fils à effectuer certaines tâches familiales habituellement réservées aux femmes;
  • Enseignez le respect d'autrui et la non-tolérance envers les moqueries et les insultes sexualisées;
  • Apprenez aux jeunes comment répondre aux moqueries et aux insultes sexualisées, et parlez des conséquences de l'intimidation;
  • Véhiculez des valeurs d'égalité entre les femmes et les hommes auprès des jeunes; les adultes sous-estiment souvent l'influence qu'elles et ils peuvent avoir sur les jeunes.
  • Il est vrai que l'amitié prend une place considérable à l'adolescence, mais les jeunes accordent plus d'importance qu'on ne le pense aux opinions des adultes, surtout lorsqu'il s'agit d'adultes appréciés ou avec lesquels un lien de confiance est établi.

Date de mise à jour : 10 janvier 2017

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017