Accueil Condition féminine > Dossiers > Sans Stéréotypes > Qu'est-ce qu'un stéréotype? > Exemples de stéréotypes

Sans stéréotypes

Exemples de stéréotypes

Chez les 0-11 ans

Les comportements inconscients
FillesGarçons
  • Dès la naissance, la famille et l'entourage font des remarques sur la beauté du bébé.
  • Les gens sont plus doux avec une fille et l'accueillent souvent en commentant son apparence physique ou son habillement.
  • Les filles reçoivent en cadeaux des vêtements et des jouets roses.
  • À la maison ou au service de garde éducatif, les aires de jeux sont parfois divisées de façon à ce que d'un côté, les filles aient accès aux poupées et à tous les jeux de rôles (cuisinière, par exemple).
  • Dès la naissance, les gens font des remarques sur le fait que le bébé est énergique et fort.
  • Les gens sont plus énergiques avec un garçon et l'accueillent souvent en le lançant dans les airs ou de toute autre manière dynamique.
  • Les garçons reçoivent en cadeaux des vêtements et des jouets de couleurs variées.
  • De l'autre côté, les garçons ont accès aux jeux moteurs (petites voitures, par exemple) et de construction.
Les fausses croyances (les préjugés)
FillesGarçons
  • Les filles sont plus dociles et cherchent à plaire.
  • Les filles vont parfois bouder plus longtemps et pour rien.
  • Les filles aiment seulement les jeux de rôles et les poupées.
  • Les filles sont plus maternelles et n'ont pas autant besoin d'activités physiques.
  • En service de garde éducatif, une fille peut jouer toute la journée à l'éducatrice.
  • Les filles apportent de la douceur dans un groupe.
  • Les filles sont plus patientes.
  • Les filles ont plus de persévérance.
  • Les filles sont plus manipulatrices. Elles jouent sur les sentiments. Elles sont plus orgueilleuses que les garçons.
  • Les garçons écoutent moins que les filles; ils sont moins attentifs.
  • Les conflits sont plus facilement réglés avec les garçons; c'est moins dramatique.
  • Les garçons s'intéressent seulement aux jeux moteurs et de construction.
  • Les garçons ont plus d'énergie à dépenser.
  • Il est plus difficile pour les garçons de rester à l'intérieur toute la journée quand il pleut.
  • Les garçons sont plus « physiques » que les filles.
  • Les garçons prennent de la place et bougent tout le temps.
  • Les garçons veulent tout comprendre et sont créatifs.
  • Les échanges entre garçons sont plus directs et violents.

Tant dans les livres que dans les jouets, aux petites filles sont souvent présentés les rôles liés à l'espace domestique et à l'apparence, alors que les petits garçons se voient plutôt proposer ceux de la conquête, de l'exploration active et du travail professionnel.

Les livres et les jouets ont-ils un sexe? document .pdf 

Chez les 12-18 ans

Les comportements inconscients
FillesGarçons
  • Les gens ont plus tendance à interroger une jeune fille si elle ne semble pas aller bien.
  • Les gens sont plus doux avec une jeune fille et l'accueillent souvent en commentant son habillement.
  • Les gens acceptent plus facilement l'idée que les filles aient des activités et des habiletés masculines.
  • La publicité propage des représentations tournées vers le paraître et l'hypersexualisation (image de Barbie et de toutes ses autres descendantes ou clones).
  • Les gens évitent de rendre un jeune garçon mal à l'aise en l'interrogeant sur ses sentiments.
  • Les gens sont plus énergiques avec un jeune garçon et l'accueillent souvent en parlant de sport ou de ses performances.
  • Les garçons sont plus souvent découragés de s'intéresser à des activités jugées féminines.
  • La publicité encourage les garçons à l'action, à l'aventure, au dépassement de soi (image du héros).
Les fausses croyances (les préjugés)
FillesGarçons
  • Les filles sont plus fragiles.
  • Les filles vont parfois bouder plus longtemps et pour rien.
  • Les filles aiment magasiner.
  • Les filles sont plus maternelles.
  • Les filles aiment mieux faire le ménage que les garçons.
  • Les filles apportent de la douceur dans un groupe.
  • Les filles sont plus patientes.
  • Les filles sont plus persévérantes.
  • Les filles sont plus manipulatrices. Elles jouent sur les sentiments. Elles sont plus orgueilleuses que les garçons.
  • Les filles sont bonnes en français.
  • Les filles sont intéressées par la mode, les arts et les garçons.
  • Les garçons ne pleurent pas.
  • Les conflits sont plus facilement réglés avec les garçons; c'est moins dramatique.
  • Les garçons aiment les jeux vidéo et le sport.
  • Les garçons dépensent plus d'énergie.
  • Les garçons ne sont pas doués pour effectuer des tâches ménagères.
  • Les garçons sont plus « physiques » que les filles.
  • Les garçons prennent de la place et bougent tout le temps.
  • Les garçons sont plus impatients et font moins d'efforts.
  • Les échanges entre garçons sont plus directs et violents.
  • Les garçons sont bons en mathématiques.
  • Les garçons sont intéressés par les jeux vidéo et le sport.

Date de mise à jour : 01 février 2017

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017