Accueil Condition féminine > Dossiers > SansStéréotypes > Personnel des services de garde éducatifs à l’enfance > Personnel des services de garde éducatifs à l’enfance

Sans stéréotypes

Les choix scolaires et professionnels

L'éducation des enfants a une importance significative pour leur réussite scolaire et leur choix de carrière. Dès la petite enfance, les jeux, les activités et les jouets qui leur sont proposés leur permettent d'expérimenter le monde et de découvrir les codes sociaux auxquels filles et garçons, femmes et hommes, doivent répondre. Faire la promotion de rapports égalitaires, en commençant lors de la petite enfance, est donc essentiel pour favoriser la réussite scolaire des enfants et pour les conduire à faire des choix professionnels représentatifs de leurs intérêts propres.

Division des expériences

En tant que membre du personnel d'un service de garde éducatif à l'enfance, vous êtes à même de savoir que les jeux suggérés aux enfants ne sont pas de simples divertissements. Ces multiples formes d'activités mobilisent des habiletés qui permettent d'acquérir ou de renforcer différents types de compétences, toutes nécessaires à la réussite scolaire.

En revanche, les enfants acquièrent rapidement des habitudes de jeu, des préférences et des affinités avec certaines activités. Dans certains groupes, il n'est pas rare de les voir se diriger spontanément vers les jeux qu'elles et ils connaissent le mieux au détriment des autres jeux disponibles. Il semble d'ailleurs que plus les enfants grandissent, plus ces choix se traduisent par une division des activités entre filles et garçons.

Au dire de plusieurs éducatrices [...], les différences entre les comportements des garçons et ceux des filles sont moins perceptibles lorsqu'ils sont plus jeunes (18 mois à 2 ans). Ils aiment jouer aux mêmes jeux. Ils sont à l'étape de l'exploration. Les intérêts sont similaires et ils jouent facilement ensemble (garçons et filles). [...] des différences s'observent plus facilement chez les enfants plus âgés (3 à 5 ans). Les enfants se rassemblent davantage en groupe de même sexe (garçons ensemble et filles ensemble).
- SOM Recherches et sondages. (2009). Étude qualitative portant sur les rapports égalitaires (garçons et filles) en service de garde, p. 10.

Cette division entre filles et garçons n'est pas sans conséquences pour l'épanouissement des enfants. Certaines éducatrices et certains éducateurs disent par exemple laisser les enfants choisir elles-mêmes et eux-mêmes leurs activités durant les temps libres et ne pas intervenir. Or, laisser faire les habitudes et les préférences sexuées risque de créer une spécialisation de l'apprentissage et finalement, des rapports différents et inégaux en ce qui a trait à l'espace, à la concentration, au mouvement, à la créativité et à l'imagination.

Porteuse d'inégalités, la spécialisation de l'apprentissage fait aussi obstacle au développement global des enfants. Elle les prive de la possibilité d'explorer toutes les activités, de diversifier leurs connaissances, d'acquérir de nouvelles habiletés, mais aussi de maintenir leur goût pour les jeux appréciés au départ puis délaissés par la suite sans même s'en rendre compte.

Le problème d'une pédagogie où l'adulte intervient peu dans le jeu, sauf quand l'enfant fait appel à lui, est de laisser passer des injustices. Ce faisant, l'adulte risque indirectement d'accepter des discriminations de genre entre les enfants.
- Fédération des services maternels et infantiles de vie féminine. (2006). Pour une éducation non sexiste dès la petite enfance, Outil de formation, Belgique, p. 41.

Entre autres choses, la spécialisation de l'apprentissage peut avoir des incidences visibles sur le plan scolaire, puisque les enfants n'ont pas la chance de se construire un ensemble de compétences nécessaires à leur réussite scolaire. Elle amène aussi les enfants à croire qu'elles et ils ne peuvent pas faire certains choix de carrière comme filles ou comme garçons.

Il est donc important pour le personnel des services de garde éducatifs de favoriser un partage équitable des jeux. En étant attentif aux choix que font les enfants, vous serez en mesure de les encourager à découvrir les activités qu'elles et ils peuvent avoir tendance, inconsciemment, à déserter.

Saviez-vous que?

Plusieurs personnes croient, à tort, que les stéréotypes associés aux filles et aux garçons sont des traits présents dès la naissance. Pourtant, les attitudes, les prédispositions et les comportements stéréotypés sont fondamentalement construits.

En savoir plus

Expérimentation par le jeu

Après la famille, les services de garde éducatifs à l'enfance constituent souvent le deuxième espace de découverte et de réalisation de l'apprentissage de la vie en collectivité. C'est notamment à travers les jouets, les activités et les livres que les enfants vont chercher les compétences nécessaires à leur réussite scolaire. C'est aussi de cette façon qu'elles et ils sont exposés aux professions et aux métiers en dehors de ceux déjà connus dans la famille.

Lorsqu'il y a une division des jouets, des livres et des activités entre filles et garçons, les enfants n'ont alors pas les mêmes chances de réussite pour leur avenir scolaire et professionnel. Pendant que les garçons jouent davantage aux jeux vidéo, aux cubes et à des jeux de construction, les filles, elles, participent plus souvent à des jeux de rôles et s'amusent avec une poupée. Cette situation est problématique puisque des activités différentes permettent des compétences différentes.

Plusieurs éducatrices affirment que les garçons sont plus moteurs, plus physiques, plus turbulents et plus bruyants [...]. Les garçons sont plus portés à jouer avec des blocs ou avec des camions. Plusieurs ont mentionné que les filles sont généralement plus calmes, plus douces, plus minutieuses et plus maternelles que les garçons. Elles jouent plus souvent à la poupée et aiment se déguiser.
- SOM Recherches et sondages. (2009). Étude qualitative portant sur les rapports égalitaires (garçons et filles) en service de garde, p. 9.

Par exemple, les jeux de construction favorisent les habiletés de motricité fine et cognitives, dont la reconnaissance des caractéristiques physiques d'objets, alors que les jeux d'imitation permettent plus particulièrement de parfaire les habiletés sociales et de communication. Les enfants ont donc tout intérêt à prendre part à diverses activités pour acquérir une multitude d'habiletés.   

En résumé, si nous restreignons les enfants à ne participer qu'aux jeux traditionnellement liés à leur sexe, nous les empêchons de cultiver certaines compétences fondamentales pour leur réussite scolaire. Il devient donc essentiel de les encourager à explorer toutes les activités possibles.

Saviez-vous que?

Les stéréotypes qui veulent que les garçons soient supposément plus rationnels, cartésiens, donc plus doués que les filles en sciences, et que celles-ci soient plus émotives, plus créatives, et donc supérieures aux garçons en art ou en littérature, sont très persistants. Ces idées préfabriquées sur les compétences des filles et des garçons peuvent avoir des conséquences importantes sur leur confiance et leur motivation sur le plan scolaire.

En savoir plus


Il en est de même pour la découverte des métiers et des professions. Malgré des progrès notables, certains livres et jouets pour enfants continuent de véhiculer des représentations très stéréotypées des femmes et des hommes dans le marché du travail. Les hommes sont surtout associés aux travaux manuels, au monde des affaires et de la vie politique ainsi qu'à tout ce qui touche l'automobile (pompier, camionneur, chauffeur d'autobus, etc.). De leur côté, les femmes sont souvent représentées dans les professions de la santé, des services sociaux et du monde des arts et de l'esthétisme.

En raison de leur caractère normatif, les stéréotypes sexuels contrarient le développement et la créativité de tous les individus. Ils emprisonnent l'imagination, la spontanéité et le comportement des enfants, en leur imposant des modèles de conduite. Ils participent à expliquer la persistance des inégalités entre femmes et hommes, relativement, par exemple : à la réussite scolaire, à la formation, à l'emploi, à l'avancement professionnel et aux revenus.
- D'égal(e) à égaux, Guide d'accompagnement, p. 10

Ces représentations ne sont pas problématiques si elles sont utilisées dans une stratégie éducative de déconstruction des stéréotypes sexuels, et si d'autres outils offrant une vision inverse sont aussi disponibles pour les enfants. Autrement dit, tout le matériel stéréotypé déjà présent dans un service de garde éducatif peut être employé, mais l'idée est d'amener les enfants à voir plus loin que les simples modèles stéréotypés. Il est donc nécessaire de vérifier si des représentations non stéréotypées sont également offertes aux enfants dans les jouets et les livres proposés.

Par conséquent, pour que les filles et les garçons puissent s'imaginer dans différents métiers et professions, il est important de leur présenter des exemples variés. En donnant accès aux enfants à divers modèles professionnels, vous leur permettez de se projeter dans ces métiers et professions, de croire que tout est possible et accessible.

Sentiment de compétence

La confiance des enfants en leurs capacités pour exercer un métier est un enjeu déterminant pour leur futur choix scolaire et professionnel. Les enfants ont d'ailleurs tendance à s'intéresser à des activités qu'elles et ils connaissent et dans lesquelles elles et ils se sentent compétents.

Tant chez les filles que chez les garçons, plus l'adhésion aux stéréotypes est forte, moins leur performance scolaire sera bonne. La lutte aux stéréotypes sexuels améliorerait donc sans doute la réussite des enfants des deux sexes puisque la perception qu'ils ont de leurs capacités dans certaines matières a une influence sur leurs résultats scolaires.
- Les livres et les jouets ont-ils un sexe?, Document d'accompagnement, p. 6.

Saviez-vous que?

Encore aujourd'hui, des attentes et des perceptions stéréotypées laissent croire que certains domaines d'études seraient typiquement masculins alors que d'autres seraient typiquement féminins.

En savoir plus


Élargir l'ensemble des activités offertes aux filles et aux garçons est essentiel non seulement pour leur faire acquérir des habiletés variées, mais également pour les aider à renforcer leur sentiment de compétence. C'est en ayant l'occasion de réaliser qu'elles et ils sont capables de participer à toutes sortes d'activités que les enfants augmenteront leur confiance en leurs capacités.

Saviez-vous que?

Les activités éducatives, les jouets et les jeux suggérés aux enfants, en plus des médias, des lieux de socialisation, de l'influence des pairs et du choix des interventions éducatives, sont souvent différents pour les filles et les garçons.

En savoir plus

Conseils pratiques : des clés pour une plus grande autonomie

  • Encouragez les enfants à entretenir de multiples intérêts en leur offrant des livres, des jeux et des jouets très variés.
  • Ayez en tête que dès la petite enfance, les enfants doivent entrevoir que le sexe n'est pas un critère pour étudier dans un domaine ou un secteur d'emploi en particulier.
  • Proposez aux garçons des jeux de rôles et des poupées afin que les subtilités du langage leur soient plus accessibles et que leur socioaffectivité soit améliorée.
  • Proposez aux filles des jeux de construction pour qu'elles aient de l'habileté du côté de la motricité fine et de la relation à l'espace.
  • Expliquez aux parents réticents l'importance d'encourager les enfants à pratiquer ces activités pour leur réussite scolaire et leur avenir professionnel.
  • Évitez de créer le doute chez les enfants lorsqu'elles et ils ne se conforment pas aux stéréotypes (par exemple, un garçon s'amuse à se promener dans le local avec une poussette; une fille porte le casque de pompier).
  • Intervenez si elles et ils font des commentaires sur des comportements non stéréotypés ou s'en moquent.
  • Stimulez l'intérêt des garçons pour toutes activités arbitrairement catégorisées comme féminines et, inversement, encouragez les filles à choisir les jeux qu'elles pourraient concevoir comme des jeux de garçons pour élargir leurs champs d'intérêt et leurs compétences.
  • Gardez certains livres où il y a des stéréotypes sexuels pour en discuter avec les enfants (4-5 ans) et former leur sens critique.
  • Encouragez les équipes de jeu mixtes dans les activités de groupe, créez des occasions de coopération plutôt que de compétition entre les filles et les garçons.
  • Privilégiez des lectures et des activités avec des représentations originales, des personnages diversifiés aux qualités et aux comportements hors des modèles traditionnels.
  • Évitez que l'espace soit divisé en aires de jeu pour les filles et en aires de jeu pour les garçons; portez une attention particulière aux couleurs et aux autres moyens utilisés pour délimiter le coin des activités.

Date de mise à jour : 06 juillet 2017

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017