Accueil Condition féminine > Dossiers > Sans Stéréotypes > Personnel des services de garde éducatifs à l’enfance

Sans stéréotypes

Personnel des services de garde éducatifs à l’enfance

Après la famille, les services de garde éducatifs à l’enfance représentent le deuxième milieu de vie le plus important pour les enfants. La lecture de cette section vous permettra à vous, le personnel des services de garde éducatifs à l’enfance, de :

  • faire le point sur les interventions que vous réalisez déjà en matière d’égalité;
  • réaliser que la plupart des gens qui vous entourent ont certains comportements stéréotypés.

L’idée n’est certes pas de vous culpabiliser, mais plutôt de vous inciter à prendre conscience des stéréotypes transmis aux enfants pour – ultimement – les déconstruire.

Choix professionnels et réussite scolaire

Les jeux et les jouets avec lesquels les enfants développent leurs habiletés, leurs champs d’intérêt et leurs goûts sont différemment distribués entre filles et garçons. En outre, les modèles de femmes et d’hommes que nous leur présentons fréquemment les amènent à établir une distinction entre les emplois « féminins » et « masculins ».

Cette séparation systématique entre les conduites réservées aux filles ou aux garçons limite l’imaginaire des enfants simplement à ce qui est considéré comme acceptable en fonction de leur sexe.

À long terme, cette éducation stéréotypée ne leur permet pas d’acquérir l’ensemble des compétences nécessaires à leur réussite scolaire. Elle peut donc non seulement nuire à celle-ci, mais également les bloquer dans leurs choix scolaires et professionnels.

En savoir plus

Partage des tâches et des responsabilités

Dans les services de garde éducatifs comme à la maison, le partage des tâches et des responsabilités est souvent valorisé tant d’un point de vue éducatif que pour assurer le maintien du milieu de vie.

Pour transmettre aux enfants des valeurs d’égalité entre les sexes, il est nécessaire de les encourager à collaborer à diverses tâches, sans égard aux stéréotypes traditionnellement associés à celles-ci. Plus les enfants auront conscience que les tâches et les responsabilités n’ont pas de sexe, plus elles et ils entendront parler des valeurs d’égalité, de respect, d’entraide et de coopération, plus elles et ils seront ouverts à la diversité.

Par ricochet, la coopération à des tâches variées favorisera l’émergence de compétences multiples, ce qui donnera les bases nécessaires à la réussite scolaire des enfants.

En savoir plus

Sexualisation de l’espace public

Depuis plusieurs années, nous observons une intensification sans précédent de la  sexualisation de l’espace public. En étant constamment exposés à des images sexualisées dans les lieux fréquentés par toutes et tous, les enfants assimilent des perceptions erronées à propos de ce que les filles et les garçons doivent faire et de ce à quoi elles et ils doivent ressembler.

Vous pouvez aider les enfants à être critiques vis-à-vis de ce type de sexualisation. Leur éducation devrait les mener à se questionner sur le modèle de beauté unique, souvent sexualisé inutilement, qui leur est présenté dans les médias. Les enfants ont surtout besoin de comprendre comment prendre soin d’elles et d’eux en apprenant de saines habitudes de vie.

En savoir plus

Saviez-vous que?

La norme de beauté, véhiculée par les médias, influence malheureusement les jeunes filles dès l’âge de 4 ou 5 ans.

Le personnel des SGEE est interpellé par la précocité avec laquelle les enfants adoptent des conduites sexuées stéréotypées. Ce phénomène relève de l’ensemble des pratiques, réalisées par toutes les agentes et tous les agents de socialisation (parent, grands-parents, entourage, éducatrice, éducateur, etc.) et par lesquelles les enfants sont :

  • séparés et différenciés les uns des autres;
  • féminisés ou masculinisés;
  • catégorisés « filles » ou « garçons », plutôt que simplement « enfants ».

Les milieux de garde visent aussi à favoriser l’égalité des chances entre les enfants [...]. Ils visent notamment à promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons, en particulier en luttant contre les stéréotypes sexuels et sexistes.1

Pour transmettre aux enfants des valeurs d’égalité entre les sexes, il est nécessaire d’affronter les stéréotypes sexuels, par une socialisation non stéréotypée impliquant la mise en œuvre d’actions dès la petite enfance.

L’éducation égalitaire entre les sexes, qui se fait notamment par la lutte aux stéréotypes sexuels et leur déconstruction, est d’ailleurs inscrite dans le programme éducatif « Accueillir la petite enfance » du ministère de la Famille.

1 Ministère de la Famille et des Aînés. (2007). Accueillir la petite enfance. Le programme éducatif des services de garde du Québec, Mise à jour, p. 8.

Date de mise à jour : 02 mars 2017

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017