Accueil Condition féminine > Dossiers > SansStéréotypes > Boîte à outils > Outils

Sans stéréotypes

Le système d’éducation et les milieux défavorisés : un miroir fidèle des inégalités sociales

L’école a des attentes qui correspondent à celles d’un certain groupe social. L’enfant doit y entrer avec des connaissances et des comportements préétablis.

L'analphabétisme est un problème de société résultant de la reproduction des inégalités sociales, auquel le système d’éducation contribue largement.

Le fonctionnement actuel du milieu scolaire repose sur une vision ethnocentrique. À cause de cette dernière, l'école étiquette rapidement chaque enfant et tout aussi rapidement lui fait prendre la direction d'une classe spéciale (voie perçue comme une réponse appropriée pour les élèves en difficulté). L'expérience de l'organisme La Boîte à Lettres, depuis plus de 30 ans, avec ces jeunes qui viennent sans exception de ce type de classe, démontre qu’ils et elles ressortent de l'école analphabètes, en détresse psychologique, isolés, exclus de la société et sans diplôme. Ces jeunes auront des enfants, vivront des difficultés lorsque viendra le temps de bien les accompagner, et le cycle de l’analphabétisme se perpétuera.

Qu’attend la société pour reconnaître que le système d’éducation au Québec n’est pas un système à deux vitesses, soit le réseau privé et le réseau public, mais bien à trois vitesses, le privé, le public et la voie de garage, celle des classes spéciales pour les élèves des milieux défavorisés?

Lien vers l'outil :

Le système d’éducation et les milieux défavorisés : un miroir fidèle des inégalités sociales

Organisme

La Boîte à Lettres
Site Internet : http://boitealettres.ca/

Région administrative

Montérégie

Date de mise à jour : 19 janvier 2017

Gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2008 - 2017